Finances – Administration Communale

Faire preuve de rigueur et de parcimonie dans la gestion des finances communales, tout en soutenant des projets économiques, sociaux et culturels innovants : un challenge relevé durant deux mandatures qui reste, plus que jamais, d’actualité.

Depuis 12 ans, l’URP a été le garant d’une gestion financière rigoureuse et saine qui a permis de conserver une fiscalité parmi les plus basses de la région, sans instauration de nouvelles taxes. Nous comptons poursuivre dans cette voie, tout en soutenant les nouveaux projets de rénovation et de construction présentés dans le présent programme. De plus, nous voulons pouvoir continuer à compter sur une administration communale disponible, efficace et compétente. 

  1. Maintenir une fiscalité basse: maintenir tant que possible les taux de l’impôt des personnes physiques et du précompte immobilier ; absence de création de nouvelles taxes.
  2. Investir une somme maximale de 9.000.000 € en fonds propres durant l’ensemble de la mandature 2018-2024 ; rechercher constamment des subsides auprès des différents pouvoirs supérieurs, et notamment auprès des pouvoirs régionaux et européens, et ce pour l’ensemble des projets communaux quand cela est possible.
  3. Ouvrir l’administration communale lors de 3 plages complémentaires : assurer l’ouverture de l’ensemble des bureaux de l’administration les mardis, mercredis et jeudi de 14h à 16h ; prolonger l’ouverture actuelle du samedi de 9h à 12h00.
  4. Communiquer de manière permanente et transparente avec la population: développer et professionnaliser encore le bulletin communal (avec davantage d’articles de contenu) ; créer une newsletter mensuelle ; informer les riverains quant aux travaux projetés (en cours et exécutés) ; actualiser en permanence le site Internet de la commune ; publier de manière récurrente des avis d’information lors d’opérations de ventes de biens par la Commune.
  5. Maintenir le nombre d’échevins à 4 (comme actuellement) : même si un échevin complémentaire pourrait être désigné dès décembre 2018 (en fonction de la taille de la population), l’URP souhaite éviter de nouvelles dépenses à la population.
  6. Revoir la taxe sur les déchets ménagers: étant donné l’obligation de respecter le principe du coût-vérité imposé par la Région wallonne, récompenser les ménages qui n’atteignent pas les quotas actuels pour les conteneurs gris en offrant des kilos complémentaires pour leurs déchets organiques (conteneur vert) ; éviter tant que possible toute augmentation de cette taxe.
  7. Maintenir le volume de l’emploi au sein de l’administration: ne concéder des engagements complémentaires qu’en cas de subsidiation ; publier tous les emplois vacants et jobs d’étudiants pour garantir une publicité et donner d’égales chances à tous.
  8. Maintenir et instaurer des primes incitatives au bénéfice des habitants: revaloriser la prime relative à la réfection de trottoirs ; revoir et encourager les primes portent sur les investissements énergétiques, et notamment les primes à l’isolation.
  9. Soutenir les Fabriques d’église de l’entité dans leurs différents projets : assurer un financement suffisant et cohérent entre Fabriques d’églises ; les accompagner et les soutenir le cas échéant dans les projets de rapprochement et/ou visant à réaliser des économies d’échelle.
  10. Promouvoir des budgets participatifs : en cas de demande citoyenne objective et adéquatement motivée, constituer dans le budget communal un budget participatif afin d’impliquer davantage les citoyens dans la gestion de projets ; l’allocation se fait sur base d’une initiative citoyenne après concertation avec les citoyens.

Galerie-photos

 Téléchargez le programme électoral
Retour à la liste des programmes